Voici une pratique que j’ai donnée aux participants du Laboratoire de Création Radicale et qui leur fait le plus grand bien.

Je vous en souhaite autant !

 

Vous enviez un proche ou un moins proche ?

Vous souhaitez qu’il disparaisse de la planète ou qu’un mauvais sort lui tombe dessus?

 

Vous avez tout essayé pour transcender ou écrapoutir cette peste (votre jalousie pas la personne 🙂 ?

En vain !

Elle débarque sans crier gare, vous envahit, vous serre les ouies, vous noue l’estomac ?

Vous détestez ça !

Holà ! Ne jetez pas le bébé avec l’eau du bain, il y a des trésors cachés dans votre jalousie !!

La vie, dans sa grande générosité, place sous vos yeux un désir, un rêve que vous croyez inaccessible pour que vous le rameniez au chaud sous votre toit!

 

 

Comment les découvrir ?

1) Dites tout haut quelques « Ahhh ! c’est parfait » bien sentis à cette émotion au mauvais goût.

Bien sentis ça veut dire quoi ?

Que vous faites résonner vos Ahhh ! allongés

dans votre gorge, votre poitrine, votre ventre.

Ces simples Ahhh ! bien vibrants vont…

vous sortir de votre tête

éveiller votre cœur et son génie…

vous déposer en douce dans la sagesse de votre corps…

pour vous accorder amoureusement à votre réalité présente, le point de départ de tous les possibles.

 

2) Puis dites un beau merci, bien senti aussi, à celui ou celle que vous jalousez.

Ça va vous libérer des fermetures et des crispations qui vous gardent coincés.

Prenez  une longue et délicieuse inspiration et ouvrez-vous à recevoir du bon, du beau et du nouveau en disant :

– Merci de me mettre en contact ce que mon coeur désire

– Merci de m’ouvrir à ce mon coeur désire

– Merci de me permettre de faire des pas vers ce que mon cœur désire

Répétez ces mercis en imaginant, à chaque inspiration, tout le bon que vous souhaitez entrer en vous  (donnez-lui une forme concrète pour vous aider)…

jusqu’à ce que vous sentiez une ouverture, une joie dans votre coeur et une plénitude dans votre ventre.

 

3) Demandez-vous ensuite :

Si j’avais ce qu’il a ou ce qu’elle est, qu’est-ce que ça me permettrait d’être, de vivre ou sentir en-dedans ?

Est-ce de la joie, de la paix, de la liberté, le sentiment d’être aimé(e), apprécié(e). comblé(e)…. ?

Ouvrez à état ou cette qualité d’être. Dites-lui Bienvenue.

Faites lui une belle grande place chez-vous. Baignez-vous dedans. Mettez-vous en partout.

 

4) Puis faites une pratique de pré-émerveillement version abrégée:

 

Wow! j’aurais jamais pu imaginer comment ma jalousie m’a ouvert (e) à ce que mon coeur désire…

Enfin! je jouis de ce que mon coeur désire maintenant…

Merci! à ma jalousie et à ceux que je jalouse de me rapprocher de ce que mon coeur désire

 

Regardez quel mini pas vous pourriez faire pour vous rapprocher de cet état et de ce désir… et faites-le au plus vite !

(voici le lien vers la vidéo du pré-émerveillement si vous ne l’avez pas vue: https://coeurcreateur.com/la-pratique-du-pre-emerveillement/  )

 

Et si vos mercis vous ont mis en joie,

demandez-vous ce qui contribuerait le plus à l’épanouissement de cette personne que vous jalous(i)ez.

Offrez-le lui, ça vous rapprochera encore plus de ce que vous enviez chez lui.

C’est-tu assez bien fait !!

 

Si vous voulez recevoir du soutien pour maîtriser et intégrer les pratiques que je vous offre ici dans votre quotidien, cliquez sur  « Atelier Coeur Créateur »

Atelier Coeur Créateur

Bonne pratique! Donnez-m’en des nouvelles…

Denise Noël

info@coeurcreateur,com

Vous aimez? Recevez des articles et des clés pour aller vers ce que votre coeur désire les cheveux au vent et le coeur léger dans la décapotable de la vie!

Recevez aussi en cadeau les clés pour transformer vos impasses en possibilités inespérées!

Merci, vous avez bien été ajouté sur ma liste d'envoi